Congrès annuel de la Sfoalc

Le congrès annuel de la Sfoalc a eu lieu
le lundi 9 mai 2011
au Palais des congrès de Paris.



Comme chaque année, la richesse de son programme montre le dynamisme de tous les ophtalmologistes qui s'impliquent dans l'adaptation des lentilles de contact.

Congrès annuel de l'ECLSO

41st ECLSO Congress
Istanbul, TURKEY
09-11 September 2011

Cette manifestation internationale est une vitrine
du savoir-faire des ophtalmologistes européens
dans cette discipline médicale.

Le programme est disponible sur le site de l'ECLSO.

Eclso2

Rapport 2009 de la SFO

Les lentilles de contact, tel est le thème du rapport annuel de la Société française d’ophtalmologie (SFO) qui a été présenté lors de son 115e congrès.

Ce manuel de référence de plus de 1 000 pages, ouvrage unique et exhaustif sur la contactologie, est gracieusement remis aux membres de la SFO à jour de leur cotisation.

Actualités

13e législature
Question nº : 98090 de M. Carcenac Thierry ( Socialiste, radical, citoyen et divers gauche -Tarn )

Question écrite
Ministère interrogé > Santé Ministère attributaire > Santé
Rubrique > professions de santé Tête d'analyse > optométristes Analyse > reconnaissance de la profession
Question publiée au JO le : 18/01/2011 page : 411
Réponse publiée au JO le : 22/02/2011 page : 1845

Texte de la question
M. Thierry Carcenac attire l'attention de Mme la secrétaire d'État auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la santé, chargée de la santé, sur la demande des optométristes de voir reconnue et règlementée leur profession. En effet, en France, l'optométrie n'est pas une profession reconnue par le code de la santé publique. Cette requête est motivée en raison des besoins croissants de la population en matière de soins oculaires. Par ailleurs, cette profession est totalement complémentaire avec celle d'ophtalmologues. Aussi, il lui demande son sentiment quant à la possibilité de voir reconnaitre la profession d'optométriste, et également quelle nouvelle règlementation pourrait être appliquée à cette profession dans l'organisation des soins dans notre pays.

Texte de la réponse
L'optométrie n'est pas une profession reconnue par le code de la santé publique. Les personnes qui effectueraient des actes relevant de la compétence des ophtalmologistes, des orthoptistes ou des opticiens-lunetiers, pour lesquels la formation et l'exercice sont règlementés, sans en posséder les titres légalement requis, seraient en situation d'exercice illégal. Les actes tels que l'adaptation des lentilles correctrices, le diagnostic et le traitement des pathologies oculaires relèvent de la compétence directe des ophtalmologistes. En prévision de la baisse démographique annoncée des ophtalmologistes, le Gouvernement a déjà élargi le champ de compétences des opticiens-lunetiers et des orthoptistes. Il encourage le développement des coopérations (art. 51 de la loi HPST) et est favorable à l'augmentation du nombre de places en école d'orthoptie, afin que la filière visuelle s'adapte aux besoins de santé de la population dans un cadre coordonné.